Andrew Weatherall, monument de la musique électronique et personnage anticonformiste à la tête des terribles labels Sabres Of Paradise , Bird Scarer Records et Moine Dubh. Son univers éclectique mélangeant techno abstraite, sombres réminiscences disco et sonorités rock déjantées, représente parfaitement l’esprit musical du Terminal Club.

Les sets d’Andrew traversent avec brio les âges et les styles musicaux pour une sélection de morceaux impeccable et unique qui ne manquera pas d’enchanter le public .

Test-content