Jnplsrc ne se prononce pas, mais on le lit pourtant régulièrement. Suite de lettres atonales qu’on écoute volontiers, derrière ces sept consonnes raisonne intrinsèquement l’érudition d’un être voué à la techno. Instigateur il y a deux ans du mystérieux projet Clft, l’homme – qui par cet avatar préserve son identité – n’est ni artiste ni virtuose, mais surement l’un des plus impétueux orchestrateurs locaux.

Evenements

Mots clés : , ,