C’est en 2015 que Morgan Blanc fait ses armes derrière les platines du Bonnie and Clyde, club parisien imprégné par
l’ambiance du quartier Pigalle.
Assurant rapidement plusieurs warm-up, Morgan a été régulièrement sollicité au pied levé pour des sets improvisés
réussis garantissant le bon déroulement des soirées. Ses inspirations issues des productions KTDJ, Kompkt ou
International Gigolo Records font dégager de ses sets un style déjà dark et sensuel.
Son travail progresse rapidement et, en 2016, Morgan muscle son jeu et commence à enchaîner de belles dates à
Paris, Berlin, ou Lyon : Badaboum, Péripate, La Station, Le Cabaret Sauvage, Petit Bain, Katerblau (pour la soirée du
label Mange_moi) et le festival Only Porn au Transbordeur.
A l’aube de ses 28 ans, il s’apprête à sortir son premier EP en 2018. Une production qui condense les expériences et
les rencontres faites ces dernières années. Sale et sombre, son jeu sensuel se fait sexuel, entre observation sociale et
introspection profonde, pour une techno qui saura vous transporter. Un talent à suivre de près …

Evenements

Mots clés : ,