Autrefois duo, c’est désormais en solo que Michael Wollenhaupt tient les rennes d’Ancient Methods. Rares sont les artistes qui peuvent s’enorgueillir d’avoir su poser des ponts entre des genres qui ne se mariaient que dans une relative opacité, et dont les publics sinon s’ignoraient, du moins ne dansaient pas de concert.
Renforcé par une expérience qui force le respect, Ancient Methods se veut la communion d’une techno industrielle dure héritée des approches en la matière de la fin des années 90, et d’une veine plus précoce encore, qu’il s’agisse de post punk, de cold wave, d’EBM ou d’autres racines européennes.

Evenements