Ron Albrecht a commencé sa carrière musicale au début des années 90. Ses premiers voyages dans des clubs berlinois comme “Tresor”, “Bunker” et “E-Werk” l’ont fait passer de consommateur régulier de musique à la découverte du domaine du spectacle et du DJ-ing. Ses visites régulières dans les magasins les plus populaires d’Allemagne à l’époque, comme le “Hardwax” à Berlin et les “Container Records” à Hambourg, ont conduit Ron Albrecht à trouver son propre style. Inspiré par des experts de la scène nationale et internationale comme Tanith, Rok, Kid Paul ou encore Jeff Mills

Au fil des années, il a joué dans presque tous les clubs du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, mais il ne s’est pas arrêté là. Performant dans des festivals de musique tels que Fusion (2000, 2006, 2013), SMS (2005, 2006) et Melt (2000) il fait aussi des apparitions dans de nombreux clubs bien connus, par ex. Tresor Berlin, Ultraschall Munich, Phonodrome and Waagenbau Hamburg, Muna Bad Klosterlausnitz et plus récemment le Berghain à Berlin.

Entre 1997 et 2002, Ron Albrecht a également travaillé en tant que producteur avec son associé Thomas Kuffner, produisant plusieurs disques sous les labels “Sind Records” et “ElektronikParlament”. Il a également travaillé en tant que coopérateur des “EasytraxxRecordstores” à Schwerin de 1995 à 2006.

Son nom est toujours étroitement lié à l’ancien club GERBEREI de Schwerin, que le co-fondateur, organisateur et résident a dirigé de 1994 jusqu’à sa fermeture en 2013.

“Brothers in Mind”, une collaboration entre DJ et producteurs, est un autre des projets de Ron Albrechts qu’il met en pratique avec son ami de longue date Stefan Rein.

 

Mots clés : , , , , , ,