Timothy J. Fairplay forme avec Andrew Weatherall la moitié du duo The Asphodells. Première venue à Lyon de cet artiste avec une approche du dancefloor bordée de sélections musicales pointues et originales. Digger invétéré, ouvert à de multiples styles musicaux, il a récemment marqué la closing party du festival Digital Camp en Lituanie, par un set électro que n’auraient pas renié les soldats d’Underground Resistance à Détroit. Amateur des BO de films de séries B, tel que celle de the Fog de Johnn Carpenter, ou Zombie 2 de Fabio Frizzi, pour Lucio Fulci, les sets de Timothy J. Fairplay présentent toujours un aspect cinématrographique et crépusculaire. Occasion rare de décrouvrir cet artiste.

Test-content