C’est durant sa formation de designer aux Beaux Arts de Bordeaux que Marina Trench consacre une grande partie de son temps à collectionner les disques house des années 90 à l’esthétique si singulière.

Marina Trench tombe littéralement amoureuse du support vinyle et sillonne les disquaires de France pour « digger » ce patrimoine underground.
Les sons authentiques des premières boites à rythmes, les crépitements analogiques des pianos gospels et les samples de voix de divas célèbrent l’âge d’or d’un clubbing vintage à l’âme immortelle, qui seront le leitmotiv de la jeune platiniste.

Foulant sans relâche les planches de l’IBOAT , l’Hérétique et du Bootleg, Marina Trench commence alors à se produire dans les clubs renommés de la scène bordelaise, et forge un style et une personnalité qui s’exportent jusqu’à la capitale où elle s’est aujourd’hui installée.
Avide de rencontres et de partages, et portant avec passion l’éten- dard d’une house-music originelle, ses pas l’ont menée à jouer sur de nombreuses scènes parisiennes, aux côtés de personnalités reconnues comme Jeremy Underground et Brawther, Lakuti, Dj Steaw ou encore sur les ondes de l’iconoclaste web-radio Le Mellotron pour son émission mensuelle «Twinkle».

Aujourd’hui investie dans la sphère musicale électronique et du djing, elle s’attèle également à la production musicale, et c’est en restant fidèle à sa devise «Good things take time» qu’elle travaille actuellement sur son premier EP.

Evenements

Mots clés : ,